5e et 6e général – Option Sciences Sociales

« Enseigner la compréhension entre les humains est la condition et le garant de la solidarité intellectuelle et morale de l'humanité. »  Edgar Morin

Pourquoi les Sciences Sociales ?

Dans cette option, les concepts, modèles théoriques et outils propres aux sciences sociales ne sont pas considérés comme des finalités, mais bien comme des moyens au service d’un dispositif pédagogique plus large. Il ne s’agit pas ici d’enseigner , mais bien de former aux sciences sociales.

Au cours de ta formation, tu te familiariseras notamment avec la méthode scientifique, qui te permettra d’aborder les sujets avec rigueur et justesse. Les activités d’apprentissage comprennent entre autres l’analyse de statistiques, des sondages, des interviews,  la formulation d’une question de départ à partir d’un fait social, l’ organisation d’une enquête, la confection d’un plan de travail, l’utilisation de power point et d’Excel, des exposés oraux, des recherches sur Internet, … .

L’option Sciences Sociales, concrètement

Dans le cadre du cours, tu aborderas différentes disciplines telles que:

  • la sociologie,
  • l’anthropologie sociale et culturelle,
  • l’économie politique,
  • les sciences politiques,
  • la psychologie sociale,
  • le droit,
  • les communications sociales.

Selon la situation-problème abordée, certains concepts et modèles théoriques peuvent aussi être empruntés à la psychologie générale.

Les projets de l’option

En fonction des chapitres, des opportunités et de la motivation des élèves, divers projets sont portés chaque année.

 Tu auras l’occasion de rencontrer des professionnels de différents secteurs (assistants sociaux, avocats, juges, journalistes, représentants de la région wallonne, etc.), mais aussi d’écouter les témoignages marquants de rescapés d’Auschwitz, ou d’immigrés de la première génération par exemple.

Des visites sont également prévues: le tribunal correctionnel (pouvoir judiciaire), le parlement européen (pouvoir législatif), des bibliothèques, les plannings familiaux,…

Précédemment, il y a eu par exemple :

– un colloque sur l’anorexie organisé dans notre école par le centre EGO et les élèves de  sciences sociales, animé par Mme Maes (psychothérapeute et présidente du centre EGO, initiatrice du projet) et Mme Martin (psychiatre). 

– Une collaboration Comenius avec trois autres écoles (allemande, anglaise et polonaise) portant sur une comparaison de l’immigration dans ces pays. Un court métrage a alors été conçu par les élèves avec le CRRAV de Tourcoing, illustrant le dilemme d’un jeune tournaisien d’origine espagnole dont les parents, à l’âge de la pension, veulent retourner dans leur pays

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Sciences-Sociales-3.jpg.

Les Sciences Sociales, oui, mais avec quoi ?

Dès la troisième année, il est possible de combiner les sciences sociales avec d’autres disciplines dans plusieurs options.

  • En troisième et quatrième : Sciences sociales - Langues, Sciences sociales - Sciences
  • En cinquième et sixième : Sciences sociales - Langues,  Sciences sociales - Sciences,  Sciences sociales – Littéraire

Les débouchés de ta formation

L’option Sciences Sociales te prépare notamment à des études comme par exemple:

  • le journalisme,
  • le droit,
  • la psychologie,
  • la sociologie ,
  • l’assistance sociale…

La grille horaire de l’option au 3ème degré

BranchesSciences Sociales – SciencesSciences Sociales – LittéraireSciences Sociales – Langues
Education physique222
Géographie222
Histoire242
Français44+24
Religion222
Mathématiques424
Sciences
– Physique211
– Chimie211
– Biologie211
Langue 1 (néerlandais ou anglais)444
Langue 2 (anglais ou néerlandais)004
Langue 2 2H0/20/20
Sciences sociales444
Histoire de l’Art0101
30-3230-3231

Qu’en pensent les anciens ?

« (…) les cours du secondaire m’ont donné de bonnes bases pour entamer mes études universitaires. J’ai fait mes candidatures (…) en sociologie-anthropologie donc [les] cours sur Durkheim et Weber ont pris tout leur sens ! Pour ma licence, j’ai choisi l’option gestion des ressources humaines. J’ai souvent repensé aux interros hebdomadaires [du] cours car les notions de fait social, de norme sociale, etc. étaient déjà moins nébuleuses pour moi.
Je travaille maintenant pour l’IFAPME depuis 5 ans, j’encadre des jeunes en formation : apprentissage et formation « chef d’entreprise ». L’étude des sciences sociales m’a surtout apporté une méthode de travail, un souci d’objectivité et une réelle ouverture d’esprit.
J’ai eu la chance de faire une enquête de terrain pour mon mémoire, où j’ai pu mettre en pratique les méthodes apprises [en] sciences sociales : observation participante, entretiens, questionnaires.
Bref,  je suis ravie d’avoir choisi l’option sciences sociales tant en secondaire qu’à l’université.(…) »

C F , déléguée à la tutelle à l’IFAPME

«  Voilà quelques années que j ai quitté la Sainte-Union. J’ avais commencé en socio-économie pour continuer en sciences sociales. C’ était un peu comme une suite logique. Qu’ est ce que cela m’ a apporté? J ‘ai appris à retirer les points importants d un texte, à faire l ‘analyse, la synthèse, à aller directement à l ‘essentiel. De plus, nous avons fait de nombreux travaux de groupe, des exposés, des recherches, des enquêtes, des comparaisons de programmes électoraux, de journaux télévisés … 
Après avoir vu la théorie, nous mettions en pratique par des exercices, ce qui permettait une meilleure assimilation. Cela m’a permis d ‘aller vers les autres lors d’ enquêtes ou d’interviews, de me découvrir, d’assumer mes idées et d’en discuter. Comme le jour où nous avons quitté le cours pour aller manifester: nous avons assumé nos idées jusqu’ au bout. »

S L ,  infirmière

« La formation en sciences sociales m’a aidé à me rendre compte de toutes les sciences humaines possibles dans lesquelles je pouvais éventuellement m’engager.Chacune des disciplines des sciences humaines est abordée en général, puis une étude plus précise est proposée.L’approche est synthétique et analytique à la fois.Dans mes études supérieures, j’ai entendu parler de Freud, de comportementalisme, de Marx, de Bourdieu . Tout cela ne m’était pas inconnu et c’était un atout ! 
Si vous voulez faire un métier qui implique des sciences humaines, choisissez l’option sciences sociales !
Pourquoi à la Sainte-Union ? 
Parce que l’expérience et le savoir-faire des enseignants sont bien réels ! »

A W, régent  (EDM, histoire, géographie, socio-économie, sciences sociales)