3e et 4e général – Option Sciences

Sans la curiosité de l'esprit, que serions-nous? Telle est bien la beauté et la noblesse de la science : désir sans fin de repousser les frontières du savoir, de traquer les secrets de la matière et de la vie […].  (Marie Curie)

Pourquoi les sciences ?

Le secteur des disciplines scientifiques en constante évolution ouvre des champs d’application dont l’impact est sans précédent dans notre vie et sur nos sociétés.

La biologie aborde le monde du vivant tout en améliorant la compréhension de ses processus, en approfondissant sa réflexion sur l’Homme au sein de son milieu de vie. Un exemple bien concret est celui des OGM.

La chimie propose d’intégrer et de caractériser les transformations chimiques. Les concepts et théories développés sont toujours en relation avec l’industrie, la pharmacie, l’ingénierie des matériaux, l’agriculture,… . Un exemple bien concret est celui des bio-plastiques.

La physique a soif de comprendre et de savoir. De l’observation de ce qui nous entoure au déchiffrage de l’Univers, cette discipline répond à un appel des étoiles. S’appuyant sur les mathématiques, la physique est perçue comme une aventure d’intelligence parce qu’elle est  liée à l’esprit de découverte humaine. L’exemple par excellence est celui du développement des technologies de la communication.

L’option Sciences, concrètement

Dès la troisième année, tu apprendras à faire des manipulations en laboratoire. Le cours est construit  et illustré sur base des observations faites lors de ces expériences.
Les cours théoriques sont alors bien plus parlants et concrets. Ils viennent répondre aux questions apparues lors des séances de laboratoire.

Les projets de l’option

Outre les manipulations hebdomadaires, des projets sont menés en partenariat avec les universités et écoles supérieures. Tu as alors la possibilité d’utiliser un matériel de pointe tout en vivant des moments très motivants.

  • En 4e tu te pencheras sur la microscopie à l’ULB.
  • En 5e et 6è, tu participeras au festival Imagésanté, au Printemps des Sciences: un projet interdisciplinaire qui permet d’aborder très concrètement la biologie, la chimie, la physique, et même la médecine, puisqu’on peut y suivre des opérations chirurgicales en direct!

Faire des sciences, oui, mais avec quoi ?

Dès la 3ème secondaire, l’option sciences se combine avec d’autres disciplines…

En sciences, dès que tu aborderas tes études supérieures, la plus grande partie de la documentation est rédigée en anglais. Donc … avec des langues !
En sciences, les mathématiques sont un outil indispensable dès que l’on modélise un phénomène physique, chimique ou biologique. Donc … avec des maths !
En sciences, l’aspect humain peut être un atout, surtout si tu te destines à un métier visant la santé humaine. Donc ….avec des sciences sociales !
Enfin, les technologies nouvelles sont au cœur de notre société. Quoi de plus normal donc que d’associer les sciences  au cours d’éducation technique et technologique!

Les débouchés de ta formation

En fonction de tes rêves et ambitions :

  • protéger notre santé : pharmacien, assistant en pharmacie, laborantin, radiologue, opticien, infirmier, diététicien, kiné, …
  • protéger notre planète : bioingénieur, technicien en environnement, agronome, …
  • découvrir  et protéger le vivant: biologiste, écologiste, vétérinaire, assistant vétérinaire, …
  • repousser les limites : ingénieur industriel, technicien automobile, …
  • utiliser les molécules : ingénieur chimiste, laborantin, chimiste en industrie, …

 La grille de l’option au 2ème degré

BranchesSciences – LanguesSciences sociales – SciencesSciences et techniques
Education physique222
Géographie222
Histoire222
Français555
Religion222
Mathématiques555
Sciences555
Langue 1 (néerlandais / anglais)444
Langue 2 (anglais / néerlandais)400
Sciences sociales040
Sport010
Info101
Renforcement laboratoire111
Education technique et technologique004
333333

Qu’en pensent les anciens ?

Tout d’abord, il faut une base correcte en chimie, je tiens donc à vous remercier vous et les professeurs de sciences de la Sainte-Union car nul ne dira le contraire : la formation scientifique de cette école est de très bonne qualité. Le bachelier dure trois ans. J’ai réalisé mes études à Condorcet Ath. Au cours des 3 années, il y a 50% de cours théoriques et 50% de manipulations, excepté en dernière  année, où le premier quadri est constitué de 50% de théorie et 50% de pratique tandis que le second quadri est constitué de la préparation du TFE ainsi que du stage (4 mois).

S R, bachelier en chimie

J’ai commencé à étudier la biologie à l’UMons juste après mes études secondaires à la Sainte-Union de Kain. J’y ai suivi un bac en sciences biologiques pendant 3 ans puis un Master en biologie des organismes et écologie pendant 2 ans. Durant ma dernière année de master, j’ai réalisé mon mémoire dans le laboratoire de biologie des organismes marins et biomimétisme.
J’ai toujours voulu poursuivre une carrière scientifique et grâce aux grandes distinctions obtenues durant ces 5 années, mes 2 promoteurs de mémoire m’ont proposé très vite de poursuivre mon travail avec une thèse. J’ai postulé à la bourse FRIA du FNRS en octobre 2016 en envoyant mon dossier et mon projet de thèse. J’ai été classée première de la commission dont je faisais partie suite à un entretien avec un jury et j’ai donc reçu cette bourse pour 4 ans de recherche dans le laboratoire de biologie des organismes marins et biomimétisme.

M B, doctorante en sciences

Je suis diplômé depuis fin juin 2016 et j’ai commencé à travailler le 1er août, de quoi avoir juste le temps de souffler un peu après la réalisation du mémoire. Ingénieur est un profil des plus recherchés sur le marché de l’emploi, que ce soit en Belgique ou à l’étranger. Vu la pénurie d’ingénieurs et les très vastes domaines d’application liés à ce métier (comme l’industrie automobile, la sidérurgie, le secteur bancaire, l’aéronautique, ou même l’enseignement), une place de travail est assurée en finissant les études, et dans le secteur qui nous attire le plus.

M N, Ingénieur industriel