Une expérience dans notre classe

 

Ce jeudi 16 novembre, nous avons fait une expérience en classe. Chaque enfant a reçu un casque à mettre sur ses oreilles afin de lui faire perdre son audition (en partie car le casque laissait quand même passer des sons)

Je voulais mettre les enfants dans une situation similaire à Bray afin qu’il puisse mieux le comprendre.

J’ai vécu une matinée « normale » jusque 11h30. Après nous avons échangé sur ce que nous avions vécu.

Les enfants ont vraiment bien participé à l’expérience et ils ont joué le jeu.

J’ai remarqué que les enfants étaient plus bruyants, plus dissipés. Certains se sont plaints de ne pas entendre, qu’ils ne comprenaient pas l’histoire. Certains enfants soulevaient le casque pour mieux entendre. Certains enfants ont demandé de l’enlever.

Voici ce que les enfants ont raconté après cette expérience :

  • En fait, on devait mettre les casques et madame Anne-Chantal disait des choses normales.
  • Madame Anne-Chantal a distribué les casques et puis il en restait un dans la caisse (pour Niko)
  • Ca faisait mal aux oreilles quand on écoutait l’histoire (Tom)
  • Madame Anne-Chantal a dit qu’on devait aller jouer mais on n’a pas très bien entendu (Basile)
  • On a aussi écouté l’histoire
  • Certains enfants n’ont pas bien entendu
  • J’ai rien entendu de l’histoire et j’ai rien compris parce que j’avais un casque (Marius)
  • Moi, je n’aimais pas parce que je n’entendais pas (Adrien). Après j’aimais bien.
  • Avec le casque, on entend un tout petit peu. Madame Anne-Chantal a dit de bien le mettre, de ne pas chipoter, ni l’enlever. On entendait rien (Sérénity)

Le lendemain, je leur ai posé la question : « Est ce que vous savez pourquoi on a fait cette expérience ? »

  • On a mis des casques pour voir comment Bray, il vivait
  • On a mis des casques parce que Bray n’entend pas.
  • On a mis des casques comme si on était Bray
  • J’aimais pas trop car ça appuyait un peu sur les oreilles (Basile)
  • On entendait juste un tout petit peu
  • Ca nous embête un peu d’avoir un casque parce que ça nous empêchait d’entendre ce qu’on disait quand on lisait l’histoire
  • Quand on a enlevé le casque c’était un peu chaud et on parlait un peu plus fort.
  • Quand on a le casque, quand on parlait, on n’entendait pas bien et pourtant on parlait avec le même son qu’avant mais sauf que quand on l’enlevait, c’était pareil et on pense qu’on a la voix plus forte mais on n’avait tous les 2 la voix à la même force
  • Quand on avait le casque, comme on n’entendait presque rien, et bien, on parlait plus fort !
Une expérience dans notre classe

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *