↑ Retour à La vie à l’école

Projet d’établissement

Le projet d’établissement

1. L’accueil

Référence au projet éducatif :
Une des priorités de notre projet éducatif est l’accueil de tous les enfants : qu’ils soient  socialement faibles ou démunis intellectuellement. Notre école accorde donc une sollicitude équitable à tous les élèves.

Actions concrètes

. Prévoir, dans l’horaire hebdomadaire, des périodes pendant lesquelles les élèves en difficulté seront pris en charge par l’enseignant tandis que les autres travailleront individuellement.

. Créer des groupes d’entraide entre enfants ((tutorat).

. Détecter, le plus tôt possible, les problèmes particuliers rencontrés par certains enfants (dyslexie, vue, ouïe…)

. Faire appel à et travailler avec des aides extérieures plus spécialisées : PMS, logopède, psychomotricien relationnel….

. Conscientiser les parents au soutien à apporter à leur enfant : surveillance des devoirs, réponse aux convocations de l’équipe éducative, du PMS, du centre médical…

. Différencier, dans la mesure du possible, les  méthodes  et  les  outils d’apprentissages.

. Apprendre à l’enfant à gérer son temps (contrats, devoirs…)

. Accueillir les enfants en situation de handicap pour autant que cela soit compatible avec la vie scolaire et relationnelle dans l’école.

Référence au projet pédagogique et mis en œuvre préconisée dans le projet d’établissement : Cet accueil de tous se fera en liaison avec les idées émises dans la partie
« communication au quotidien », et dans l’esprit d’une « ouverture  au monde extérieur ».

2. La communication.

2.1.  Communiquer au quotidien.

Référence au projet éducatif : COMMUNIQUER, pour former le citoyen.

Référence au projet pédagogique : Former le citoyen de sa région, dans une société démocratique, fondée sur le respect des droits de l’homme et, par conséquent, conscient des devoirs qui en découlent.

Mise en œuvre préconisée dans le projet d’établissement : Développer des pratiques démocratiques :
par exemple solliciter l’avis de tous avant la prise de décision(s).

2.1.1. Etablir une logique d’écoute entre tous les partenaires :

2.1.2. Favoriser la communication : poursuite de l’objectif :
. Entre les enseignants du fondamental, par les concertations et les réunions de personnel.  Réflexion sur la continuité des apprentissages dans et entre les cycles.
. Avec les enseignants de l’école secondaire, en mettant en place des activités en collaboration.

2.1.3. Finaliser 2 ou 3 projets en cycle ainsi qu’une sortie en cycle.

2.1.4.  Le  mercredi, le  cycle  5/8  pratique  la verticalité à  « la grande Sainte-Union ».  Cela signifie que nous rassemblons dans une même classe des enfants d’âges différents.  Ce choix de verticalité permet aux  enfants  d’être solidaires  dans  les  apprentissages et aide les  élèves de  3ème maternelle à  s’adapter  progressivement  à  la « grande école ».

2.1.5. Harmoniser l’action éducative, et tendre vers une attitude éducative cohérente, dans la gestion de la vie quotidienne (des surveillances, des règlements, de la  discipline,…).

L’autogestion des conflits pour tendre vers une école sans violence.

Objectifs poursuivis

. Amener les enfants à  se rendre compte  qu’il est  possible de gérer et de résoudre de petits conflits par soi-même dans le respect de chacun et sans violence grandissante.

. Agir collectivement dans une réalisation commune.

Des outils pour une école sans violence.

. En classe, un dialogue sur la non violence est instauré avec les enfants. L’enseignant part du questionnement des enfants et cherche avec eux des idées, des moyens pour diminuer ou éviter cette violence.

. Un  règlement commun pour toute l’école.  Les enfants  s’engagent  à  le respecter.  En cas de non-respect d’un point du règlement, un contrat est établi avec l’enfant.

. Possibilité d’écarter un enfant violent ou irrespectueux pendant le temps de midi.

. Pendant la récréation, des jeux sont mis à la disposition des enfants.

Perspectives

Nous proposerons au conseil des élèves la réalisation de cartes de vie. En plusieurs endroits dans la cour seront affichés des panneaux sur lesquels seront représentées des cartes.  Chacune d’elles proposera une solution à la situation conflictuelle  dans laquelle  se trouve  l’enfant (ex : on trouve une solution ensemble, chacun s’explique calmement, on joue chacun à son tour,
on se laisse du temps pour se calmer…) Un enfant qui rencontre une situation de conflit se rend au panneau avec son camarade et peut choisir une carte, indiquant ainsi son état d’esprit.  Dès
lors, ils peuvent trouver les mots justes  et  s’arranger pour résoudre leur différend sans violence verbale ou physique.

2.1.6. Garder régulièrement à jour le règlement d’ordre intérieur de l’école.

2.1.7. Gérer le conseil d’élèves à l’école primaire.
Education à la responsabilité.

1.1.7. Réunir parents et enseignants lors des  réunions du Comité de parents, améliorer la communication entre les parents et l’école.
Dans le courant du mois de mai, l’école organise des « classes ouvertes » pendant lesquelles les parents découvrent leurs enfants dans leur cadre de travail à l’école maternelle, ont l’occasion de rencontrer tous les enseignants de l’école fondamentale.
Afin de favoriser la communication entre l’élève, les personnes investies de l’autorité parentale ou qui assument la garde en droit ou en fait du mineur soumis à l’obligation scolaire et le personnel enseignant, l’école organise, dans le courant du mois d’octobre, une rencontre avec tous les parents.
Le journal de classe est un outil de communication entre l’école et la famille ; chez les plus petits, un cahier de communication circule entre école et famille.
On organise, fin août, une rencontre d’accueil pour les enfants entrant en 1 ère primaire afin de les familiariser davantage à la « grande école ».
Au mois de mai, l’école secondaire prévoit une réunion d’information pour les parents des élèves qui terminent leur 6ème primaire.

2.2.  L’ouverture au monde et à « l’autre ».

Référence au projet éducatif :
Eveiller à la culture ; communiquer avec d’autres, pour s’ouvrir à toutes les dimensions de la culture : tant la nôtre que celle de nos concitoyens du monde.

Référence au projet pédagogique :
Construire une communauté ouverte sur l’extérieur ; développer les outils et installer des stratégies de communication.

Mise en œuvre préconisée dans le projet d’établissement :

2.2.1. Etablir des liens avec les enfants d’écoles d’enseignement spécialisé.

2.2.2. Ouvrir les portes de l’école à des témoins actuels.

2.2.3. Participer
•    à des classes de découvertes et de dépaysement,  par cycle, tous les deux ans (sauf au premier cycle de l’école maternelle).
•     Habituellement, le cycle 5/8 vit 3 jours de découvertes à la mer
le cycle 8/10 participe aux classes de ville (Bruxelles)
le cycle 10/12 participe aux classes vertes (Chevetogne)
•    à des activités extérieures à l’école (rencontre avec le boulanger du village, se rendre à l’écluse…)
•    à des activités culturelles : théâtre, spectacles à la Maison de la Culture de Tournai, participation à différents concours, visite de musées, animations autour du livre, rencontre d’auteurs, autres projets qui surgissent spontanément
•    à des activités sportives diverses : piscine, tennis, équitation, athlétisme…
•    à des actions de solidarité (animations dans les homes, vente de modules
des iles de Paix ou de pochettes Action Damien…)
. au tri des déchets, nettoyage solidaire de la cour de récréation
. à l’organisation de gestes symboliques impliquant toute l’école : journée
de l’eau, journée « gros pull », journée des droits de l’enfant …

2.2.4. Faire accéder les enfants et les enseignants aux techniques de traitement de l’information et de télécommunication grâce aux échanges télématiques, à l’utilisation de banque d’outils et des serveurs pédagogiques.
Poursuivre les objectifs en fonction des avancées programmées et responsabiliser un grand nombre d’enseignants et d’enfants.
Utiliser INTERNET.
Dans l’école, l’informatique est considérée comme outil utilisé en continuité et soutenu par  un projet pédagogique.

2.2.5. Faire accéder les enfants à la lecture et à l’exploitation de revues hebdomadaires à l’école primaire. Tout abonnement reste facultatif mais vivement souhaité car source de travail en classe, avec documents actualisés, non photocopiés,…

2.2.6. Elaboration d’un journal de l’école

2.3. Continuité dans l’appréhension de l’outil de communication écrite (choix pédagogique en référence à l’article 67 du décret « Mission »).

Référence au projet éducatif :

Apporter savoir et savoir-faire dans la maîtrise des apprentissages et dans la pratique quotidienne de la vie commune.

Référence au projet pédagogique :

Poursuivre des tâches communes à toute la communauté scolaire.

Mise en œuvre dans le projet d’établissement :

Du point de vue pédagogique, l’école privilégie certains contenus favorisant la communication :
. Le graphisme
. L’orthographe
.Le savoir parler, le savoir écouter et le savoir écrire

Poursuite et réorientation du projet en fonction des évaluations internes de fonctionnement.

Pour parvenir à une continuité dans ces apprentissages et à une évaluation formative, on continuera à rechercher des outils d’évaluation et des référents afin d’informer les enseignants et d’uniformiser leurs pratiques.

En orthographe d’usage et grammaticale, on continue à mettre en place :

 La fixation des socles ;
 La construction et l’utilisation de référents ;
 La détermination de construction progressive de structuration ;
 La détermination d’un code de correction et des exigences de copie.

On confirme les options prises antérieurement et on les renforce ou réajuste en fonction des leçons lors de la mise en œuvre.

En pratique,
on utilise :
un cahier de sons ;
l’utilisation, en continuité, d’outils tels Euréka,…

on favorise le passage du matériel individuel et collectif, des supports collectifs, des fichiers individuels et des référents orthographiques.

Ce travail commence dès l’école maternelle par une sensibilisation au graphisme, à la latéralité et au développement des 5 sens, en particulier l’audition et l’aspect phonique de notre langue, ainsi que la discrimination auditive et visuelle.
Le cahier de sons est élaboré. Il faut encore le tester dans les différentes années et en faire l’évaluation.

3. Eveil à l’environnement et à la santé.

Référence au projet éducatif :
Former la personne.

Référence au projet pédagogique :
Construire une communauté ouverte sur l’extérieur ; l’école doit permettre à l’enfant de s’impliquer et d’utiliser les ressources de son environnement.

Mise en œuvre préconisée dans le projet d’établissement :

3.1. Organisation d’actions visant à responsabiliser les enfants dans la protection de l’environnement, la gestion des déchets (poubelles sélectives), l’économie d’énergie, les déplacements à pied, à vélo, préserver la propreté dans cour…

3.2. Sensibiliser les enfants à une hygiène alimentaire équilibrée par diverses actions : organisation de petits déjeuners, orientation dans le choix des collations
(ex : Nous  invitons tous  les  enfants à prendre  une  collation  « fruit »  le
mercredi), consommation d’eau de la « fontaine de la cour »…

3.3.Apprentissage de la pyramide alimentaire

3.3. Respect du bon équilibre des repas.

4.  La pastorale scolaire.

Référence au projet éducatif :
Eduquer aux valeurs.

Référence au projet pédagogique :
Promouvoir des valeurs évangéliques, notamment l’intériorité, ainsi que la créativité et la spontanéité.

Mise en œuvre préconisée dans le projet d’établissement :
Travailler davantage en collaboration en maternelles.

Donner aux enfants la possibilité de rencontrer des enfants différents, des adultes
ex : organisation d’une veillée de Noël avec les étudiants de Jeanne d’Arc,
rencontrer Monsieur le Curé…
(voir le point « ouverture au monde extérieur »).
Amener chacun à un plus grand respect de l’autre, de sa prière, de son recueillement, mais aussi du matériel, des consignes ou règlements.
Donner du sens et de la régularité à la prière, en occupant plus régulièrement la chapelle de l’école ou tout autre « coin » religieux, afin d’apprendre le silence, le recueillement.
Permettre à chaque enfant d’exprimer ses sentiments, ses idées au travers de célébrations par classe, par cycle ou inter cycles suivant le thème choisi : paix, partage, bonheur, peine,… en utilisant des moyens d’expression variés ; images, chants, musique, geste,  parole,…
Préparation d’une veillée de Noël en collaboration avec les élèves de l’école
maternelle et primaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>