Nos différences ? Quelle importance ! Rencontre exceptionnelle avec Pascal Duquenne…

 

 

Les élèves de P5, P5/6 et P6 ont eu la chance de vivre une rencontre particulièrement touchante et enrichissante avec l’acteur belge et artiste trisomique Pascal Duquenne.

P6 (18)

En effet, le jeudi 9 octobre, dans le cadre d’un magnifique projet pédagogique sur le thème de l’acceptation des différences, le respect et l’ouverture aux autres, les élèves de différentes écoles se sont réunis au Collège de Tournai pour vivre une journée formidable.

La matinée a permis aux enfants de découvrir les talents de Pascal : expression corporelle et danse, batterie, dessins… ainsi qu’un documentaire présentant sa vie au quotidien qu’il partage avec d’autres personnes ayant un handicap léger. L’asbl « Le 8e jour », association créée en 2000 par des parents dont la maman de Pascal, a créé des logements qui permettent à Pascal et ses amis de vivre en autonomie au cœur de Bruxelles. On a aussi appris que, chaque année depuis 1980, Pascal ramène des médailles des Special Olympics, en natation notamment…

Les enfants ont pu poser des questions au comédien qui, aidé par sa maman également présente, y répondait avec beaucoup d’humour.

P6 (17) P6 (15)

L’après-midi a été consacrée à la projection du merveilleux film «  Le huitième jour » réalisé par Jaco Van Dormael , dans lequel Pascal Duquenne tient un des rôles principaux avec Daniel Auteuil. Ce film a d’ailleurs valu aux 2 acteurs, le prix d’interprétation masculine au Festival de Cannes de 1996.

Dans le film, Harry ( Daniel Auteuil ) est un homme seul qui se voue sept jours sur sept à son travail. Tout va basculer quand il rencontre Georges ( Pascal Duquenne ), une personne handicapée mentale qui vit dans l’instant. Ces deux êtres que tout oppose vont devenir inséparables. Une belle rencontre qui fait prendre conscience des valeurs de la vie : amour, générosité, bonheur, respect…

Enfin, ce film illustre la richesse et la profondeur que peuvent apporter les personnes ayant une déficience intellectuelle. Ces personnes nous ramènent à l’essentiel, quand nous nous laissons toucher par elles.

Cette journée pleine d’émotions positives a été un réel partage que tous, enfants comme adultes, ne sont pas prêts d’oublier…

« L’essentiel est invisible pour les yeux… »

Merci à tous les organisateurs de ce beau projet !

Madame Françoise

P6 (16)

 

Voici quelques extraits de productions écrites par les élèves de P6 :

« Pascal, dans le film, n’était pas mal du tout. Il y avait beaucoup d’émotion. Moi, je pense que les personnes handicapées sont comme nous, il ne faut pas les rejeter. » Andy

« Pascal présente une danse corporelle, il domine la danse et la scène, comme chez lui. Il a un don pour ce style de danse… Même si on est différent, on reste ensemble… » Henri

« Il nous a montré ses talents, la danse, le dessin, la batterie… Il danse très énergiquement comme un vrai pro ! Finalement, nous ne sommes pas vraiment différents ! » Paulin

« On a la chance d’être en bonne en santé, on est tous différents… » Léo

«  Cette journée m’a appris que les personnes dites « handicapées » ne sont pas forcément si différentes que nous… C’était super ! » Fantine

« C’est bizarre parce qu’il dessine mieux que moi ! » Axel

« Il m’a donné son univers… » Alessio

«  Cette journée m’a apporté un lien avec ces personnes… Je trouve que personne n’est différent. » Romain

«  Cela m’a touché de voir des personnes qui les aidaient. » Sarah

«  Cette journée était super et très importante ! » Claire